Jouets

Jouets

C’est par hasard que je suis tombé sur ces jouets en plastique quasiment neuf mis au rebut. Ils représentent une véritable perte de ressources et de matières premières. Ce gaspillage est à l’image de notre société consumériste.

A travers cette série photographique, j’ai voulu créer une dualité, un contraste. La joie et l’admiration suscitées par les jouets s’opposent aux caractéristiques même de ces objets composés de substances controversées, difficiles à recycler et produits à des milliers de kilomètres de leurs lieux d’utilisations. Cette dualité est là devant nous, et nous ne la voyons pas. Dans ces photographies le noir s’oppose au blanc, les couleurs chaudes aux couleurs froides, et le positif au négatif.  Le contraste des couleurs, l’effet positif-négatif renforce cette dualité et interroge notre responsabilité face aux déchets dans notre société contemporaine.

Il est vrai que ces jouets sont compliqués à recycler car composés de différents plastiques. De plus ce sont de véritables bombes écologiques qui contiennent de nombreux polluants. La production et l’achat de ce type de jouets implique une responsabilité et des conséquences. Il est estimé environ 40 millions de jouets jetés chaque année qui sont directement enfouis ou incinérés.

Photographie couleur, tirage jet d’encre 30 x 30 cm, 50 x50 cm, 40 x 60 cm en édition limitée à 30 exemplaires, Papier Baryté Hahnemühle Photo Rag ® Baryta 315g, signé par l’auteur.

Jouets, Pascal RETE, Deauville, septembre 2018